Mortalité après la mise bas !

Moi même ayant eu 6 petits morts lors de ma première année de reproduction, je me suis posée cette question. 

J'ai donc décidée de poser cette question à plusieurs éleveurs de longue date qui ont le cas depuis des années et notamment une amie.

 

Voila les réponses reçus qui mon vraiment rassurées et c'est pour cette raison que j'ai décidée de les partager :

 

Plusieurs causes ou nous n'avons rien à voir :

  • Les furetons sont trop faible et la maman préfère les laisser de côté pour laisser vivre les autres.
  • Un ou plusieurs furetons peuvent rester bloqué(s) trop longtemps à la mise bas et ils peuvent mourrir étouffés
  • Certains furetons naîssent prématurément.
  • A la mise bas, la furette peut blesser un ou plusieurs furetons qui meureront par la suite.
  • La furette n'a pas assez de lait (souvent le cas) pour faire vivre tous les furetons et en privilégie certains. 
  • La furette n'a pas du tout de lait (cas des petites portées le plus souvent ).
  • La furette étouffe malencontreusement ces petits en s'allongeant dessus ou autre.
  • Il se peu quand cherchant sa mère, un fureton se perde et qu'il meurt de froid.
  • La furette ne sachant pas s'y prendre ou ne voulant pas s'en occupé abandonne ces furetons ( cas rare ).

Des choses à ne surtout pas faire ou à éviter !

  • Ne pas déplacer la mère de droite à gauche lorsqu'elle a mis bas et la laisser tranquille avec ses petits
  • Le fait d'avoir une furette depuis peu et la faire saillir n'est pas conseillé car elle risque de ne pas s'occupée de ses furetons ou même de les tuer.
  • Evité de donner de la nourriture de mauvaise qualitée à une furette en gestation et après la mise bas, cela peut lui porté préjudice par rapport à ses petits car elle risque de ne pas avoir assez de lait ou encore de mauvaise consistance (pas assez nourrissant).
  • Il est déconseillé de toucher les petits au moins durant la première semaine de naissance afin d'éviter de leur donner une autre odeur que celle de la mère.
  • Il ne faut pas faire saillir sa furette par son frère ou un autre mâle de la même lignée.

Mais attention, il faut quand même savoir que chaque année de reproduction on doit compter 30% à 50% de perte (en total), notamment due au cas cité au dessus.